Interview

Dominique Pélissier, Président de l’association Les Lorrains de Paris

Vice-président de l’entreprise lorraine Techniwood spécialisée dans la construction bois, Dominique Pélissier préside depuis 7 ans l’association des Lorrains de Paris.

Le territoire

Quel est votre lien avec la Lorraine ?
Je suis né à Lunéville en 1967. J’y ai vécu toute ma jeunesse jusqu’à l’enseignement secondaire. Parti à Paris pour mes études supérieures, j’y suis ensuite resté pour raisons professionnelles. J’y vis depuis une trentaine d’années.

Avez-vous un souvenir fort/une anecdote en lien avec la Lorraine à nous partager ?
La poignée de mains entre François Mitterrand et Helmut Kohl, devant l’ossuaire de Douaumont, près de Verdun en 1984, le jour de mon Bac. L’image, la figure imposante m’ont marqué.
Au niveau économique : l’inauguration de l’usine de production Smart à Hambach. Un investissement considérable et un pari sur l’avenir. Il fallait y croire.

Qu’est-ce que vous aimez le plus en Lorraine ?
Son esprit de résilience. Nous avons subi beaucoup de guerres, de reconversions et à chaque fois nous avons rebondi. Au début de son roman sur la colline de Sion, Maurice Barrès écrit : « C’est un lieu où souffle l’esprit ». C’est à cela que me fait penser la Lorraine.

Avez-vous quelque chose d’inattendu en Lorraine à nous partager ?
D’une part, la Saint-Nicolas, un des grands événements que nous essayons de développer à Paris et qui fait partie des traditions que j’apprécie tout particulièrement.
D’autre part, ces capacités d’innovation technologique de nos 4 départements. La Lorraine est toujours en pointe en termes d’innovation (la vallée des matériaux, le cristal…).

Comment définiriez-vous la Lorraine en un mot ?
Belle endormie à découvrir, qui mérite d’être connue.
Et, pour les Lorrains, je dirais : Beauté intérieure.

En quoi participez-vous au rayonnement du territoire ?
J’essaye de perpétuer les valeurs de la Lorraine en Île-de-France à travers l’association des Lorrains, de créer une dynamique des réseaux lorrains au niveau de la capitale, de développer des liens d’amitié entre les Lorrains à Paris, de valoriser notre identité et de faire connaître notre région aux Parisiens à travers différentes manifestations dont la Saint-Nicolas. Nous diffusons également une newsletter pour présenter les événements à Paris et en Lorraine.

En quoi êtes-vous fier d’être Lorrain ?
Je suis fier de son développement en termes d’innovation et, quelque part, de sa capacité de résilience.

Si La Lorraine était un plat :
Le pâté lorrain

Si La Lorraine était une couleur :
Sang et or, un peu à l’image du blason de notre association également

Si la Lorraine était une personne :
Saint-Nicolas

Qu’est-ce que vous avez envie de dire à quelqu’un qui ne connaît pas la Lorraine ?
La Lorraine vaut le voyage, ne serait-ce que parce qu’elle est la seule région à posséder 3 frontières en France. Elle offre ainsi un brassage des cultures très intéressant.

 

La démarche de marque

Pourquoi une démarche collective ? En quoi est-ce important de travailler ensemble ?
Il faut mutualiser les énergies. C’est ce que nous essayons de faire au niveau des associations en région parisienne, nous en avions 4, une pour chaque département. Nous mutualisons de plus en plus nos moyens en nous regroupant, comme nous l’avons fait en 2017 avec la Meurthe-et-Moselle et la Meuse, pour renforcer nos actions à l’image du sillon Lorrain.

Pourquoi avez-vous envie de vous engager dans cette démarche ? Pourquoi souhaitez-vous promouvoir la Lorraine ?
Parce que je suis fier d’être Lorrain et parce que je pense que l’esprit lorrain vaut d’être partagé. Dans la vie de tous les jours comme au niveau professionnel, les Lorrains sont réputés fiables, travailleurs, chaleureux. Ces valeurs méritent d’être connues.

Qu’attendez-vous de cette démarche et que souhaitez-vous y apporter ?
Nous devons communiquer davantage pour faire connaître la Lorraine et ses valeurs. Il faut fédérer les réseaux car la Lorraine le vaut bien. Pour ma part, j’aspire à continuer à véhiculer l’image de la Lorraine au sein de notre association.

 

Les valeurs de la marque et le positionnement

D’après vous comment la révélation s’exprime-t-elle en Lorraine ?
À travers des fêtes, à l’image de la Saint-Nicolas, son patrimoine (place Stanislas, cathédrales, monuments/cimetières/églises, guerre…), des plats culinaires, des spécialités comme les cristalleries de Baccarat. Soit un certain nombre d’objets, d’éléments ou d’événements auxquels nous pouvons nous identifier tant ils sont uniques.

J’essaye de perpétuer les valeurs de la Lorraine en Île-de-France à travers l’association, de créer une dynamique des réseaux lorrains au niveau de la capitale, de développer des liens d’amitié entre les Lorrains à Paris, de valoriser notre identité et de faire connaître notre région aux Parisiens à travers différentes manifestations dont la Saint-Nicolas.