Interview

Henry Lemoine, président de Lorraine Tourisme

Président de Lorraine Tourisme au titre du Conseil Régional Grand Est, Henry Lemoine est par ailleurs maire de Pont-à-Mousson et président de la Communauté de communes du bassin de Pont-à-Mousson.

Le territoire

Quel est votre lien avec la Lorraine ?
Il faudrait mettre le mot « lien » au pluriel. Je suis Lorrain de par mes origines et ce, depuis longtemps. Mes aïeux nés sur ce territoire se sont impliqués dans la vie lorraine. Né à Nancy, j’ai grandi à Pont-à-Mousson et je suis revenu en Lorraine en 1992 après des périples professionnels d’une vingtaine d’années. J’y ai travaillé quelques temps avant d’être élu.

Avez-vous un souvenir fort, une anecdote en lien avec la Lorraine à partager ?
Alors que ma première expérience professionnelle était à Nantes, j’y ai décliné une proposition de poste car j’aurais été trop loin de la Lorraine et de mes attaches familiales. Mon directeur, qui était un Breton, m’a alors dit : « Vous ne pouvez pas refuser comme ça, il faut que vous réfléchissiez ». Quand je lui ai confirmé ma décision après quelques jours, il s’est exclamé : « J’ai trouvé plus têtu qu’un Breton, c’est un Lorrain ».

Qu’est-ce que vous aimez le plus en Lorraine ?
Peut-être parce que je suis Lorrain : le trait de caractère. Je pense que les Lorrains sont des gens attachés à leur région, qu’ils sont travailleurs et ont une parole. Même s’ils sont un peu durs au premier abord, ils ont beaucoup de qualité et sont très attachants.

Comment définiriez-vous la Lorraine en un mot ?
Renouveau.

En quoi participez-vous au rayonnement du territoire ?
Très modestement, tous les élus ont un rôle à jouer pour défendre leur territoire et leur région, au sens géographique du terme. Nous nous devons d’être des ambassadeurs, des défenseurs de notre territoire. Selon moi, nous sommes là pour en faire la promotion et révéler une passion.

Si la Lorraine était un plat ?
Une tarte aux mirabelles ou une tarte aux brimbelles.

Si la Lorraine était une couleur ?
Une couleur : le jaune, ou l’or, des mirabelles !

En quoi êtes-vous fier d’être Lorrain ?
La Lorraine a un passé riche, une histoire personnelle très forte et nous possédons de remarquables savoir-faire. Les Lorrains ont trop de pudeur pour faire connaître ces trésors, que ce soit en matière industriel, artistique ou autre. Aujourd’hui, nous savons innover, nous projeter en avant, nous remettre en question. Ce sont des qualités essentielles qui font que nous avons de quoi être fiers d’être Lorrains.

La Lorraine est une terre en mutation, riche d’un renouvellement perpétuel qui s’effectue par vagues

La démarche de marque

Pourquoi une démarche collective ?
Il est essentiel de travailler ensemble et de se regrouper si nous voulons avoir un poids suffisant pour faire la promotion de la Lorraine, notamment à une échelle assez vaste. Aujourd’hui, force est de constater que la Lorraine a une image sur l’ensemble du territoire, voire sur le territoire voisin. À l’intérieur de la région administrative Grand Est, nous devons promouvoir une marque Lorraine qui valorise tous les produits, tous les savoir-faire et les joyaux de notre région au sein du Grand Est.

Pourquoi avez-vous envie de vous engager dans cette démarche ?
Lorraine Tourisme est le catalyseur de la démarche et en a été à l’initiative. Si nous ne l’avions pas fait, je ne suis pas sûr que d’autres auraient franchi le pas. Il était donc important que nous nous lancions sachant que d’autres régions étaient déjà engagées dans une approche similaire.

Qu’attendez-vous de cette démarche et que souhaitez-vous y apporter ?
J’aspire à une meilleure lisibilité de l’attractivité de notre région, à un travail en commun de la part des différents acteurs même s’ils souhaitent garder leur personnalité, leur identité, qu’il n’est par ailleurs aucunement question de modifier ou de supprimer. Simplement, pour un certain nombre de démarches de valorisation de promotion de notre territoire, il est essentiel de pouvoir travailler sous un nom comme la marque Lorraine. Nous nous devions de proposer cela à tous les acteurs du territoire, notamment à certains secteurs économiques qui ont besoin d’avoir une référence, d’afficher une marque, tout en laissant bien évidemment le choix d’adhérer ou non.

Quelles sont vos ambitions pour la marque ?
L’ambition est que, dans quelques temps, chacun puisse rapprocher le mot “Lorraine” de ce territoire et de ces richesses, que les produits, les savoir-faire et savoir-être soient mieux identifiés et que nous puissions peser aux niveaux national et international. Aujourd’hui, les codes changent, les distances aussi. Avec le numérique et l’utilisation des moyens de communication actuels comme les réseaux sociaux, nous échangeons davantage et nous sommes plus ouverts.
Nous avons besoin d’avoir une lisibilité plus forte de l’image de ce qu’est notre territoire dans une Europe qui se construit, qui connaît des accélérations et des ralentissements, des épisodes plus chaotiques que d’autres. Nous avons besoin de communiquer et d’exister. Un territoire comme la Lorraine, importante par le nombre de ses habitants, par ses entreprises, son Université et tous les acteurs qui la composent, bénéficiera demain d’un poids réel au niveau européen.

Les valeurs de la marque

Comment s’expriment-elles sur le territoire ?
Cette marque doit être travaillée avec tous les partenaires du tourisme, avec tous ceux qui font visiter notre territoire. Elle doit aussi s’exprimer à travers les acteurs de l’économie et du savoir de notre région. Nous devons mettre en commun toutes nos particularités et notre dynamisme pour essayer de faire émerger cette marque, la faire connaître et reconnaître un peu plus encore. Nous sommes actuellement à la phase de lancement, mais nous ne partons pas de rien. Les uns et les autres vont s’approprier les quelques valeurs de cette marque pour la partager et pour faire aimer et découvrir la Lorraine. Il nous faut être des ambassadeurs, fiers de ce territoire, de son savoir, de ses richesses humaines et historiques.

D’après vous comment la révélation s’exprime-t-elle en Lorraine ?
La Lorraine est une terre en mutation, riche d’un renouvellement permanent qui s’effectue par vagues.
La révélation va s’exprimer dans toutes les actions de marketing, de mise en valeur de notre patrimoine, les manifestations et tous les atouts de notre belle région à travers une meilleure coordination et une meilleure complémentarité des projets des différents acteurs du territoire.

Si nous tirons tous dans le même sens nous serons plus forts et plus performants pour l’ensemble de la Lorraine dans la Région Grand Est.