Interview

Philippe Laruelle, chef chez De Buyer

Élu Maître cuisinier de France à 29 ans, membre aujourd’hui du Bureau exécutif, Philippe Laruelle a fait plusieurs écoles hôtelières et a été formé auprès de grands Chefs français tels que Christian Willer (Le Martinez-Cannes), Emilie Jung (Le Crocodile-Strasbourg), Joël Robuchon (Paris) et Alain Ducasse (Monaco). Il a également été cuisinier particulier du Ministre de l’Éducation Nationale. En 1995, Philippe Laruelle reprend l’auberge familiale au Valtin dans les Vosges et crée un hôtel, un restaurant gastronomique et son école de cuisine. Il a rejoint la société de Buyer en 2016, comme chef cuisinier, formateur produits de Buyer cuisine coupe & pâtisserie et démonstrateur sur salon.

Le territoire

Avez-vous un souvenir fort/une anecdote en lien avec la Lorraine à nous partager ?
Au début de ma carrière, dans les années 90, lorsque je rencontrais des gens qui connaissaient peu notre région, j’étais toujours obligé de situer la Lorraine en la plaçant à côté de l’Alsace !

Qu’est-ce que vous aimez le plus en Lorraine ?
Mes Hautes Vosges et plus particulièrement mon village du Valtin.

Comment définiriez-vous la Lorraine en un mot ?
Authentique

En quoi participez-vous au rayonnement du territoire ?
À travers la démonstration des savoir-faire à travers le monde.

En quoi êtes-vous fier d’être Lorrain ?
Je suis fier de représenter une région tellement riche historiquement, d’une grande diversité de paysages, de savoir-faire, de produits, d’Hommes…

Si La Lorraine était un plat :
Forcément, le pâté lorrain

Si La Lorraine était une couleur :
Le jaune OR, de la jonquille, des mirabelles, des forêts en automne, de la bergamote….

Si la Lorraine était une personne :
Saint-Nicolas

Qu’est-ce que vous avez envie de dire à quelqu’un qui ne connaît pas la Lorraine ?
Viens vite découvrir les paysages, la gastronomie, les savoir-faire, les gens vrais !

Je suis fier de représenter une région tellement riche historiquement, d’une grande diversité de paysages, de savoir-faire, de produits, d’Hommes

La démarche de marque

Pourquoi une démarche collective ? En quoi est-ce important de travailler ensemble ?
La combinaison des expériences, des savoir-faire, des réseaux de chaque personne, ne peut que permettre d’avancer plus loin et plus vite, et de faire connaître la Lorraine à sa juste valeur !

Pourquoi avez-vous envie de vous engager dans cette démarche ? Pourquoi souhaitez-vous promouvoir la Lorraine ?
J’ai toujours été engagé dans cette démarche. Nous, cuisinier, avons la chance d’être médiatisés, je trouve que c’est notre devoir de mettre en avant les producteurs et autres acteurs du secteur, qui jour après jour, font tout pour nous donner le meilleur d’eux-mêmes. Un cuisinier n’est rien sans bons produits, sans bonnes matières premières et bon matériel !

Qu’attendez-vous de cette démarche et que souhaitez-vous y apporter ?
Qu’ensemble nous puissions nous aider mutuellement afin de progresser plus rapidement et faire découvrir au maximum la richesse de notre territoire.

Les valeurs de la marque et le positionnement

Comment s’expriment-elles sur le territoire ?
Pour exprimer l’excellence, je prendrais l’exemple de 2 entreprises :
Garnier-Thiebaut (Paul De Montclos) en créant le 1er Label Industriel Vosges Terre Textile.
De Buyer (Claude Haumesser) en s’engageant dans des démarches environnementale et humaine. Elle est la seule entreprise du domaine culinaire à avoir obtenu la certification RSE.

D’après vous comment la révélation s’exprime-t-elle en Lorraine ?
En reprenant ces 2 mêmes entreprises dont la volonté commune est de conserver la production sur notre territoire, tout en vendant leurs produits (et donc le savoir-faire et la Lorraine) à travers le monde.